L'élaboration du SAGE nécessite une démarche de concertation adaptée. Pour être plus efficace, la concertation a besoin de l'appui d'une communication adaptée. Organiser la communication pour le SAGE du bassin de la Sarthe Amont (et autour du SAGE), impose de se doter d'outils adaptés.

La communication du SAGE : objectifs et enjeux

  • Donner une culture de l'eau, une culture bassin versant, aux acteurs du territoire.

Cela doit se traduire par une communication pédagogique qui doit au final permettre aux acteurs du SAGE de parler le même langage.
Cette communication pédagogique doit informer les acteurs du SAGE sur la question de l'eau du bassin versant en reprenant des données techniques, réglementaires, économiques et en expliquant les points de vue de chaque groupe d'intérêts.

 

  • Mettre en évidence l'intérêt du SAGE et ses limites.

Plus qu'une mise au point théorique, il est possible d'utiliser les premiers retours d'expérience.

 

  • Faciliter une appropriation large des enjeux puis des décisions.

L'objectif est d'élargir l'assise de la démarche de concertation et d'éviter la remise en cause de la représentativité des acteurs. La communication doit permettre aux acteurs de mieux jouer leur rôle de représentant de leur famille d'appartenance.

 

  • Permettre une remontée des attentes.

Lorsque la démarche SAGE sera mieux connue et comprise, chaque membre de la CLE et des Commissions thématiques pourra voir son travail de relais, de porte-parole facilité.

 

  • Mettre en valeur les actions pour soutenir la mobilisation.

L'action est la meilleure communication. Il existe un grand besoin de montrer à quoi va servir le SAGE, de montrer quel est le résultat concret du travail des acteurs impliqués.
Dans ce cadre, il est envisageable de développer une communication globale sur la question de l'eau sur le territoire, au service du SAGE. Dans ce cas, la communication doit permettre de valoriser tout ce qui est fait sur le territoire dans le domaine de l'eau.

 

En résumé, la communication du SAGE du bassin de la Sarthe Amont doit donc :

  • être pédagogique,
  • permettre la transparence des travaux réalisés par la CLE,
  • inciter le développement d'actions d'animation de terrain pour favoriser la concertation et le débat.